Intervalle  92  a participé activement  au chantier  de l’immobilière 3F  du quartier des Grésillons Résidence Cité Rouge à Gennevilliers. Celui-ci a été marqué par une grande coopération : acteurs de l’insertion, collectivités, riverains, tous ont apporté leur pierre à l’édifice. Une exposition a été organisée par 3F pour mettre les participants à l’honneur.

La cité rouge bénéficie aujourd’hui de bâtiments rénovés, pour le  plus grand plaisir de tous. Mais derrière ce  projet, il y a beaucoup plus qu’une simple histoire de chantier. À l’initiative du bailleur social 3F, la rénovation de bâtiments du quartier a été entreprise avec un objectif particulier.

Permettre à des salariés en insertion jeunes et moins jeunes habitant la Cité Rouge de travailler  ensemble  sur le chantier.

Intervalle  92  a  donc  été  sollicitée  pour  son  habitude  des  chantiers  solidaires.  C’est  notre  chargée d’insertion Amédée  BANAKISSA qui était référente d’Intervalle sur ce projet et s’est occupé de coordonner nos intervenants. De l’achat des matériaux à la gestion du personnel, Amédée n’a pas compté ses heures ni ses efforts en se consacrant pleinement  à la réussite du projet.  Une motivation qui a caractérisé l’ensemble des  acteurs du chantier ;  la  mairie de Gennevilliers, 3F, l’association  Halage mais aussi le conseil  de  quartier  pour  ne  citer  qu’eux.

Le  chantier  a  pleinement  revêtu  un  caractère intergénérationnel en permettant de participer aux habitants du quartier quel que soit leur âge.

Ce  chantier  a  permis  à  des  chercheurs  d’emploi  de  travailler  environ  400  heures  au  total.  Ils  ont renforcé leurs compétences et affirmé leur motivation en mettant  beaucoup de  cœur  à l’ouvrage et peuvent être fiers du résultat.  C’est d’ailleurs un mot  qui revient souvent lorsque l’on interroge  les participants  de  ce  projet.  Ils  sont  tous  et  toutes  fiers  d’avoir  travaillé  ensemble  pour  améliorer  la qualité de vie dans leur Résidence « la Cité Rouge ».

Le chantier aura même permis à certains d’entre eux de découvrir leurs compétences cachées et reprendre confiance en eux.

L’exposition  organisée  par  3F  aura  mis  en  valeur  les  encadrants  par  une  photographie  ainsi  qu’un témoignage  audio  de  chacun.  Amédée  a  d’ailleurs  eu  l’occasion  d’écouter  le  sien,  non  sans  une certaine émotion !  L’événement  a d’ailleurs attiré  l’attention au point d’avoir droit à son article dans le journal Le Parisien.

Ce chantier est une belle réussite  qui encourage à  continuer d’œuvrer  ensemble et rappelle  la force de la solidarité !

Partager: